Call Us Today : +98-21-88718630 / +98-21-88720053

FIND THE TOURS BY CITY


Lorestan

La province de Lorestan (Lurestan) doit son nom aux Lors (Lours) qui habitaient les régions centrales du Mont Zagros, sur une sorte de diagonale entre les provinces du Lorestan et les provinces du Fârs. L’ancienne culture semi-nomade du Luristan est connue pour ses objets en bronze, produits entre le 3ème millénaire AV JC dont certains sont présentés au Musée National de Téhéran. Khoram Abad est la capitale de cette province et elle fut le siège du pouvoir des souverains locaux entre le 12ème et 17ème siècle.

Pendant l'été, les tribus nomades Lors migrent vers  Khoram Abad afin de vendre leur artisanat dans les nombreux bazars de la ville. Bien que cette région ne soit pas une destination touristique majeure, elle possède quelques attractions touristiques, telles que 5 grottes occupées au Paléolithique sans compter un bon nombre de château ou forteresse. Au centre de la capitale, une grande citadelle appelée Falak-ol-Aflak  vestige du Moyen Âge est maintenant un musée.

La ville est le centre régional pour les échanges agricoles, principalement pour les fruits, les céréales et la laine qui sont les productions majeures de la région.

 

Principales villes : Aligoodarz, Azna, Borujerd, Dorood, Khoram Abad, Koohdasht, etc.

Principaux attraits : château de Falakol Aflak, lac de Gahar, tour de Khoram Abad, Oshtoran Kooh Mountain, Soltani Mosque, etc.

Programme incluant Khoram Abad : CU-108

Aligoodarz

Le canton d'Aligoodarz est situé entre plaines et montagnes et connaît un climat tempéré à 503 km  de Téhéran. Les chaînes de montagnes Oshtoran Kooh et la rivière Aligoodarz font partie de  cette région. Autrefois, une ville du même nom a existé proche de Aligoodarz mais a disparu pour des raisons inconnues. Un monastère aussi, Khanegah, était un centre de Théologie pour le Qizelbash et le Dervishe, religieux de l’époque. Des reliques telles que des briques rectangulaires et de la faïence datant du 7ème siècle y ont été découverts  dans les montagnes et les collines.

Azna

Ce canton est situé à 36 km. à l'est de Dorood et 24 km. à l'ouest d'Aligoodarz. Il connaît des hivers froids et des étés modérés. Il y a environ 600 ans, les Arméniens ont immigré dans cette région, formant le village d'Azna. Puis les musulmans les ont remplacés et ont repris l'agriculture. La  ville est desservie par une route principale qui mène à Isfahan et par le réseau ferroviaire iranien.  

Borujerd

Ce canton est situé à 394 km à l’ouest de Téhéran dans les plaines alluviales des montagnes de Zagross . Il a un climat modéré en été et connaît un temps froid en hiver. Un fossé a été creusé autour de la ville, ce qui a contribué à une meilleure navigation et irrigation, entraînant un développement de la population pour profiter des patûrages verdoyants et du commerce.

Borujerd est aussi l'une des plus anciennes villes d'Iran, certains pensent que c'est de l'époque de Firooz-e-Sassani et d'autres prétendent qu'il existait à l'époque de « Yazd Gerd ». Dans l'ère Qajar, 'Hassam-ol-Saltaneh', qui a régné sur le Khuzestan et le Lurestan eb a fait de Borujerd son siège.

Delfan

Delfan se situe en pleine region montagneuse où les hivers sont très froids. Les reliques découvertes dans cette région révèlent que les bergers et les guerriers « Kasi » jouissaient d’un grand pouvoir pendant la période achéménide et sassanide.

Dorood

Ce canton anciennement connu sous le nom de Bain-ol-Nahrain, se trouve entre les deux rivières de Teereh et Marbareh. Dorood a des hivers froids et des étés modérés. Le centre de Dorood a prospéré grâce à l’activité agricole des villages voisins. Mais ces dernières années, le paysage agricole s’est transformé en paysage industriel.

Khoram Abad

Khoram Abad se trouve dans la zone montagneuse de Zagros, et cette région connaît un climat tempéré, où, comme dans le sud le long des plaines du Khuzestan  et il y fait chaud l’été. Khoram Abad est situé à 494 km de Téhéran. Le territoire de Khoram Abad a un long et riche passé historique et a connu l'émergence de nombreuses civilisations telles que le Kasi, Babolian, Elamite, Sassanide, Saljuqi, Kharazmshahi etc... Les reliques et ruines de ces périodes sont évidentes dans la région, comme les anciennes forteresses et châteaux que l’on construisait pour se protéger des attaques.

L’un des plus importants site de la ville est le château Falak ol-Aflak. Cette magnifique forteresse d’une superficie de 5300 mètres carrés est érigée au sommet d’une colline et possède une vue splendide. Ce fort, également appelé "Dej-e Chapour" ou la forteresse de Chapour, date de l’époque sassanide. Il possédait en ces temps huit tours et des murailles à la fois très hautes et très solides : un parfait lieu de sécurité et une véritable barricade pour parer à d’éventuelles attaques. A l’époque contemporaine, avant la Révolution islamique, il servait de prison. On notera que l’extension et le développement de la ville de Khoram Abad se sont réalisés à partir de cette même forteresse. Une source d’eau potable et très fraîche coule tout au long de l’année non loin du fort, irriguant la végétation du parc et alimentant le grand bassin qui s’y trouve aujourd’hui.

Outre la grande harmonie et la finesse de son architecture, cette construction possède des trésors exceptionnels :   le tourbillon de pierre, sorte de bassin tournant servant à la répartition de l’eau. Cette œuvre culturelle et historique fait partie des constructions datant de l’époque sassanide et  le pont Shapouri ou Shekasteh (brisé), d’une longueur d’environ 230 mètres dont la construction remonte également à l’époque sassanide.

Koohdasht

Le canton de Koohdasht est situé à l'ouest de la province. Des études archéologiques dans des régions telles que Sorkhdam, Lori, Hamiyan et Sartarhan ont révélé que Koohdasht était l'un des centres de civilisation de la Perse. La découverte d'un temple assyrien montre que cette zone était habitée avant même le premier millénaire avant notre ère. L'historien Mostowfi a également évoqué Koohdasht et Téhéran dans ses archives et que ces régions avaient perdu de leur notoriété plusieurs  siècles avant l'invasion arabe.

Pol-e- Dokhtar  

Le canton de Pol-e-Dokhtar est situé au sud-ouest de la province. Il a un climat chaud en raison des courants d'air chaud du Khuzestan. L'histoire de cette région se mêle à celle de Khoram Abad qui se trouve à une centaine de kilomètres.

Selseleh

Selseleh est situé au nord de Khoram Abad et à l'ouest de Borujerd. La ville d'Alishtar se trouve à 43 km au nord de Khoram Abad. La présence de nombreuses sources naturelles et de rivières ont fourni des pâturages verts luxuriants dans la région avec des conditions météorologiques agréables. Les tribus importantes de cette région sont Hosnuvand et Qala'ie.

Châteaux, Lurestan

Château de Bahram à Khoram Abad

Les ruines de ce château entourés de remparts sont situés au sud du village de Jolgeh Khalaj  à Khoram Abad. La vallée est entourée de pierre et de mortier pour plus de protection et le château n'a qu'une seule entrée. Quelques murs peuvent être observés au sommet de la vallée. Ce château a tenu une position importante en son temps et reste un lieu antique de la Perse.

Château de Changary à Koohdasht

Changary est le nom d'une montagne, qui s'étend du nord-est de Koohdasht jusqu'à la rivière Seimareh. Au sommet de cette montagne se trouvent les ruines de quelques châteaux, dont le plus important est Changary. Ce château domine les plaines de Koohdasht. Les vestiges de ce château s'étendent sur une large superficie et il est probablement le plus grand château de 'madanrud' dans le Lurestan. Autrefois il comportait deux sections et chacune  avait plusieurs chambres grande et petite.  Aujourd'hui, il ne reste que ses remparts nordiques à voir.

Château de Falakol Aflak à Khoram Abad

Falakol Aflak est le plus connu perché sur les rochers d’une colline au centre de la ville de Khoram Abad.  La date d'origine de la construction n'est pas connue. On l’appelait «Shahpour Khast», mais depuis la dynastie Qajar, il a pris son nom actuel. La circonférence du château s’étend sur 228,60 m. et son plus haut rempart mesure  22,5 m. En entrant, il y a un couloir couvert avec deux chambres à l'ouest et une à l'est.

Au fond de ce couloir se trouve une cour. Dans la partie nord-est du corridor, huit chambres ont été construites, ce qui conduit à une autre cour ayant un puits d’eau fraîche utilisé pour le château. Au sud du château, il y a encore un  couloir qui mène également à la cour.

La deuxième cour du château est rectangulaire et mesure 29 mètres sur 21. Cette cour est orientée est-ouest et compte seize chambres. Dans la partie ouest construite ultérieurement, on compte quatorze chambres et deux couloirs.

Au nord-est du château se trouve une pièce sombre, probablement une prison. Des marches donnent au toit de la structure.  Les tours qui entourent l’édifice ont été construites sur de gros rochers au nombre de 8. Pendant le règne des Pahlavi, le château de Falak-ol-Aflak a été utilisé comme prison pour les prisonniers politiques. Cette relique historique importante attire les touristes et certaines parties ont été converties en musée.

Château de Kooragan à Koohdasht

Situés sur les sommets de Do Shah à Koohdasht, deux châteaux s’élèvent sous le  même nom. L'un d'entre eux est un château relativement grand dont une partie de ses remparts sud jouxtent le flanc de la montagne, et quelques parties du mur  restants sont encore visibles et évidentes. Son entrée est sur le côté sud et à l'intérieur du château, il y a trois grands bassins ou réservoirs utilisés pour le stockage de l'eau. L'autre château est similaire par sa structure et chacun d’eux ont abrité un monarque ou un shah qui y ont résidé, d’où son nom « do shah » (deux rois en persan).

Château de Mangreh à Khoram Abad

Ce château est l'un des plus anciens et des plus importants du point de vue militaire des châteaux historiques de Khoram Abad. Il a été construit sur le sommet de Dez à l'ouest du village de Gerdab et date de la seconde moitié du 5ème siècle. Le château d'une superficie d'environ 2000 m² a 12 chambres. À l'est,  quatre réservoirs d'eau sont recouverts de mortier. Ce château a eu une grande importance jusqu'à l'année 795 jusqu’à l’attaque d'Amir Teimoor à Lurestan.. Actuellement, seuls les remparts et les plafonds en ruines du château ont été conservés.

Château de Manijeh à Koohdasht

Ce château est situé sur le sommet de Sarsarkhan à Koohdasht avec un rempart long de 100 mètres, au nord duquel se trouvent les chambres. Il y a aussi la présence d'un grand réservoir d'eau. On y accède seulement par la vallée en plus haute altitude que les autres châteaux de la région,  ce qui lui donna  une position stratégique dans le passé. En outre, il dispose également d'un tunnel secret sud est et à son extrémité se trouve un puits de 22 m de profondeur datant de la période parthe.

Château de Shahanshah à Khoram Abad

Cet ancien château construit en pierre calcaire est situé dans le village de Goosheh à Khoram Abad. Il a une cour d’une superficie de 25 m sur 12 et comprend  15 salles et  plusieurs porches. Les remparts du château atteignent une hauteur de 5 m.

D’autres Châteaux dans le Lorestan

 Les autres châteaux de la province de Lurestan sont les suivants :

         Raki dans le district de Chagni à Khoram Abad

         Koohzad dans le village de Rumashkan  à Koohdasht

          Zaqeh à moins de 2 km de Chaqabol  à Khoram Abad

         Zolalangeez' dans la vallée du Sartarhan à Koohdasht

         Sar Qalla à Khoram Abad

         Razzeh sur la  route de Khoram Abad vers Dezful

         Gamvar et Silehn  à Koohdasht

         Cheq ou Joqd à Koohdasht

         Cheshmak et Gareet à Khoram Abad

         Qallajeq à Khoram Abad

Et  le château Dez Sheeneh à Alish