logo

appelez-nous aujourd'hui : +98-21-88718630 / +98-21-88720053

logo
{{----}} {{----}}

Ardabil
La région montagneuse d’Ardebil est située au sud du massif caucasien, au nord-ouest de l’Iran entre la province du Guilân à l’est, la république d’Azerbaïdjan au nord, et la province iranienne d’Azerbaïdjan oriental à l’ouest.
La région a un passé historique, Ardebil ou « Ârtâvil » est un terme avestique composé des mots Ârtâ (sacré) et vil (ville).
Ardebil est aussi le nom de la capitale actuelle de la province.

Cette région historique abrite une montagne, volcan éteint,dont le point culminant est le mont Savalan, le troisième sommet le plus élevé du pays après Damavand et Alam-Kuh.
La région possède plusieurs sources d’eau chaude :
Beele-Darreh, Sar’eyn, Sardabeh et Booshloo.

Le centre Thermal de Sar Eyn est à quelques kilomètres de la ville d’Ardabil (l’eau des sources est utilisée pour traiter les troubles digestifs, les problèmes de foie...).

La région a aussi de nombreux lacs : Ne’or, Shoorabil, ShoorGel, NousShahr,at Aloocheh…
Le lac Ne'or est situé dans une zone montagneuse à 48 km au sud-est de la ville d'Ardabil. Il est alimenté par des sources situées au fond du lac.
Le lac Shoorabil est situé dans une zone de collines au sud de la ville d'Ardabil et couvre une surface de 64ha. Sa surface est recouverte d'une fine couche de minéraux blancs.

Ardabil
La ville d’Ardabil, capitale de la province se situe à 60 km de la mer Caspienne.
L’histoire préislamique, de la ville n’est pas connue, même si par tradition on attribue sa fondation au roi sassanide Pérôz. Durant la conquête de l’Iran par l’islam, le contrôle arabe n’a pas duré longtemps dans cette région. En 1220 La ville sera détruite par les mongols.
Ardabil fut choisie comme centre spirituel de l’ordre soufi des safavides par Safi al-Din, fondateur de l’ordre. Puis cité royale de la dynastie des Safavides, et puis la ville funéraire de la dynastie.
Safi-al-Din est un monument composé de plusieurs bâtiments : les mausolées de Cheikh Safi et Chah Ismail 1er, une mosquée, plusieurs maisons : Chini Khaneh (maison de porcelaine), Jannat Sara (maison de paradis),khanagah (maison des derviches) Cheragh khaneh (maison des lampes), Shahid khaneh (maison des martyrs).
Le mausolée du Sheikh dans son ensemble est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Il est adossé à un Khânegâh, lieu de retraite des soufis.
Les autres monuments historiques sont : un vaste bazar couvert, la mosquée Haj Fakr, la mosquée Ali Akbar, la mosquée du vendredi d'Ardabil, l’église Maryam avec son curieux dôme pyramidal. Ardabil compte au moins 5 ponts safavides restaurés sur la rivière Baliqli Chay « rivière poissonneuse ».
le sanctuaire de Sheikh Jebra'il, datant du 15ème siècle, où se repose le père Sheikh Safi-e Din, situé à 2 km au nord d'Ardabil.
Les tapis d'Ardabil forment des œuvres exceptionnelles. Leur esthétique géométrique ressemble partiellement aux tapis du Caucase, mais ils s’en distinguent par la représentation stylisée d’animaux et de personnages.
Deux des tapis confectionnés en 1539 au début de la dynastie safavide, étant les plus grands, les plus beaux sont actuellement exposés : l’un au Victoria &Albert Museum de Londres et l'autre au Musée d’art de la ville de Los Angeles.