Call Us Today : +98-21-88718630 / +98-21-88720053

TRAVEL TO IRAN

FIND THE TOURS BY CITY


Azarbaïjan de l’Ouest

 

Azarbaïjan de l’Ouest

L'Azerbaïdjan-Occidental ou Azerbaïdjan de l'Ouest est une des trente provinces de l'Iran et la capitale s’appelle Orumieh qui se situe à l'extrémité nord-ouest de l'Iran, et à l'ouest du lac d'Ourmia. Il est borné à l'est par l'Azerbaïdjan Oriental, au sud-est par la province de Zanjan, au sud par la province iranienne du Kurdistan, au sud-ouest par l'Irak, à l'ouest et au nord-ouest par la Turquie et au nord par le Nakhitchevan, exclave de la république de l'Azerbaïdjan. Son territoire s’étend sur  43 660 km2 en incluant le lac d'Ourmia.

Le relief est fortement contrasté avec le plus haut sommet à 3 490 m près de Rézâyeh, et un autre important à 3 280 m à la jonction des frontières de l'Iran, de la Turquie et de l'Irak, massif composé de roches variées et résistantes et découpé de gorges profondes, les hautes plaines situées à des altitudes entre 1 500 à 1 800 m où se pratique l'élevage; un alignement de collines de hauteur entre 1 500 et 2 750 m demeurent peu peuplées, servant de transit des troupeaux, entrecoupées par les vallées et les plaines alluviales. Au sud et au sud-est du lac se trouvent les plaines de Maragheb, du Margavar, de Mahabad et de Soldouz également très fertiles, à l'exception des bandes riveraines, dont la salinité est élevée.



Le climat est largement influencé par les vents pluvieux de l'Océan Atlantique et de la mer Méditerranée. Des vents froids venant du nord affectent le territoire en hiver, causent de fortes chutes de neige. Les températures moyennes s'établissent entre 9,4 °C à Piranshahr et 11,6 °C à Mahabad, étant de 9,8 °C à Orumieh et 10,8 °C à Khoy. La température moyenne la plus haute atteinte 34 °C en juillet et la température moyenne la plus basse est de −16 °C en janvier. L'amplitude thermique maximale moyenne en été est de 4 °C et de 15 °C en hiver.

Le territoire de l'actuel l'Azerbaïdjan-Occidental fait partie de la satrapie sassanide Azarbadegan depuis au moins le IIIe siècle, comme en témoignent les ruines de Takht-e Saleiman. La satapie sassanide s'étend aussi loin que Sanandaj. Plusieurs sites archéologiques dénotent des habitats permanents au VIe millénaire AV JC, tels que Teppe Hasanlu où le fameux Vase d'Or trouvé en 1958, Teppe Hajifiruz où se trouve une des plus anciennes preuves de l'existence de production de vin, et Gooy Teppe. Une plaque de métal datant de 800 ans AV JC représente une scène de l'épopée de Gilgamesh. Ces ruines, celles du site du patrimoine mondial de l'UNESCO à Takht-e Saleiman et les 169 sites historiques répertoriés par l'Organisation de l'héritage culturel d'Iran illustrent l'importance stratégique et l'histoire tumultueuse de la région à travers les siècles.

La province connaît de nombreuses guerres et des troubles ethniques à travers le temps. Au 12ème  siècle, de nombreux Turcs azéris s'établissent dans la région, même à l'ouest du lac d'Orumieh.

Le premier monarque de la dynastie Kadjar, Agha Mohammad Khan, est couronné à Orumieh en 1795.

Dans la première moitié du XXe siècle, le territoire occupé actuellement par l'Azerbaïdjan Occidental fait partie de la province iranienne d'Azerbaïdjan. En 1950, lors d'une réorganisation des divisions territoriales, cette province est scindée pour former les provinces de l'Azerbaïdjan occidental et de l'Azerbaïdjan Oriental.

En décembre 1945, le Gouvernement populaire d'Azerbaïdjan est proclamé avec comme capitale Tabriz, pour une courte période. Les évènements significatifs qui ont lieu au cours du XXe siècle sont :

         l'occupation soviétique en 1946,

         la fondation et la chute de la république de Mahabad en 1946 

         et de sévères combats de 1979 jusque dans les années 1990, et même jusqu'à maintenant, mais à une échelle moindre entre des nationalistes kurdes, des forces communistes et le gouvernement iranien. Durant certaines périodes, de grandes parties de la province n'étaient pas sous le contrôle du gouvernement.

Principales villes ou comtés : Bukan, Chaldran, Khoy, Mahabad, Maku, Miandoab, Orumieh, Salmas, Takab, etc

Principaux attraits :   Palais Baqcheh Jooq, site antique de Hasanloo, Lac Orumieh, Eglise de Qarah (Tatawoos), Qezelbash Tribes, château de Takht-e-Soleiman, etc.

Programmes incluant ces lieux :

 

Cantons de l’Ouest-Azarbaïjan

Bukan

Ce canton se situe entre les deux provinces de l'Ouest Azarbaïjan et le Kurdestan. Sa capitale est la ville de Bukan qui se trouve sur la  route allant de Miandoab à Saqez. Bukan se trouve le long de la rivière Simineh Rood.
Buke en langue kurde signifie mariée et Bukan est son pluriel. Au carrefour de ses routes lorsque les villageois , après une cérémonie de mariage, des ruraux emmenaient leurs futurs mariés, ils ont été obligés de traverser ces villages et en les  traversant, ils dansaient et chantaient ensemble autour d’un bassin encore existant devenu  un site touristique. 

Chaldran (Siyah Cheshmeh=yeux noirs en persan)

Le canton de Chaldran au nord-ouest de l'Iran se situe au sud de Khoy, au nord de Maku à 150 kms de la frontière turque. En l'an 920, Shah Esmail Safavid et Soltan Saleem Osmani ont signé un traité dans la plaine Chaldran. On y trouve  des carrières d'or, de mercure et d'amiante.

Khoy

Khoy est l'une des plus anciennes régions d'Iran avec un climat modéré dont la capitale Khoy est située à 807 km de Téhéran. Le mot Khoy signifie «sel», car les premiers colons dans cette région étaient les Mèdes et en raison de la présence d'une carrière de sel, on lui attribua le même nom.  D'après des documents anciens, Khoy était un endroit de grande importance et était l'une des artères de la route de la soie reliant l'est à l'ouest et traversait cette ville à l'époque pré-islamique.

Mahabad

Mahabad se trouve au sud de la province d’Azarbaïdjan près du lac Orumieh à 873 km. de Téhéran. Dans son terrain montagneux, il fait froid, tandis que dans les plaines il fait plus chaud. Mahabad était autrefois connu sous le nom de Savojbolaq Mokri. En l'an 1038 à la fin du règne de Shah Abbas I, Bedaqal Soltan, chef de la tribu Mokri avait  déplacé le centre de son règne à Mahabad, et d'intéressantes reliques de l'époque ont survécu dans cette ville.

Maku

Le canton de Maku est la région la plus au nord-ouest de l'Iran, c’est un paysage montagneux et des plus beaux. Il est bordé de 3 frontières internationales et sa capitale Maku est à 939 kms de Téhéran avec un climat modéré et à une altitude de 1294 m au dessus du niveau de la mer. La ville est en forme semi-circulaire avec les montagnes qui l'abritent. Sous le règne de Shah Abbas I, la ville ne possédait qu'un fort datant de l'année 1012.

Miandoab

Situé au sud-ouest du lac Orumieh dans une plaine fertile, sa capitale est Miandoab à 823 km de Téhéran et au sud de la province, au milieu des plaines avec un temps modéré et un peu humide. La ville est entourée de deux rivières : Zarineh Rood et Simineh Rood, d'où le nom Miandoab (entre deux rivières en persan). Dans  ce territoire, diverses tribus ont régné.

Naqadeh

Naqadeh est au milieu des cantons de Mahabad, Piran Shahr, Oshnavieh et Orumieh. Cette ville a connu de nombreux bouleversements historiques et de nombreux vestiges et vestiges historiques datant de 2000 ans AV JC et ont été fouillés dans les collines de Hassanloo situées près de la ville, ce qui est très important dans cette région. Différents clans ou tribus sont  les Assyriens, les Kords, les Manas et les Turcs ont immigré dans cette région.

Orumieh

Ce canton se situe entre les rives ouest du lac Orumieh et la Turquie. La capitale est Orumieh et se situe à 951 km de Téhéran et 13 km à l'ouest du lac Orumieh sur une plaine verte. Orumieh a des hivers froids et des étés modérés. Cette ville possède d'anciennes reliques dont certaines datent de 2000 ans AV JC. Quelques historiens croient qu'Oroumieh est le lieu de naissance du prophète Zoroastre. Les géographes antiques croient qu'il est la troisième ville la plus importante d'Azarbaïjan, se classant après les villes d'Ardabil et de Maraqeh. Des vestiges antiques sont présents ici, mais en raison de bouleversements historiques, certaines de ces précieuses preuves ont été complètement détruites.

Oshnavieh

Dans ce territoire, de nombreuses tribus ou clans tels que les Lullubi, les Huraiyan, les Assyriens, Orartoie et les Mèdes existaient. Dans une inscription relative à Koorush (Cyrus le Grand), il est indiqué que la région d'Oshnoonek ou Oshnavieh a payé un revenu à Koorush. À Kolushir (au sud-ouest d'Oshnavieh), il y a une gravure de 170 cm en hauteur portant des inscriptions dans les deux langues d'Orartoie et d'Assyrien datant du 8ème siècle avant JC qui est un décret du chef Orartoie de l'époque. Dans son passé, cette ville a été un champ de bataille entre les Russes et les Ottomans avec pour conséquences des pertes humaines et des destructions ne laissant que des ruines.

Piran Shahr

Ce canton était auparavant connu sous le nom de Khaneh et en raison de la tribu de Piran est devenu «  Piran Shahr » (la ville de Pirans en persan). Sa capitale est Piran Shahr et se trouve parmi les villes frontalières entre l'Iran et l'Irak entourée des hautes montagnes de Siyah Kooh et Shiphan d’où la rivière Zaab prend sa source.

Sardasht

Sardasht est situé dans le sud-ouest de la province près des frontières Iran/Irak. Il a une beauté naturelle et les habitants de cette région croient que Sardasht est le lieu de naissance de Zoroaster. Cette zone était auparavant connue sous le nom de Zartosht,  et après l'invasion arabe en Iran, le nom a changé pour Sardasht.

Shahindej

A l'époque sassanide à 30 km du temple de feu d'Azar Goshasb, un fort appelé Sa'ien Dej a été construit pour le culte. Après l'attaque arabe, son nom est devenu Sa'ien et plus tard, la région abritait les pèlerins en visite à Karbala.

Takab

Le canton de Takab est l'un des sites historiques de la province, qui vaut la peine d'être visité. Ces reliques historiques datent de la période préislamique dont le célèbre château Takht-e-Soleiman situé à 45 km. Au nord-est de Takab. Se trouve aussi le grand temple du feu de l'ère sassanide connu sous le nom d'Azar Goshasb qui est l'un des trois grands temples du feu de l'époque sassanide.

Quelques ruines dans un rampant, en plus d'une source naturelle et une grand bassin laissent supposer qu’il s’agit de la ville de Sheez mais à cause des éruptions volcaniques des montagnes de Zendan ou pour une autre raison inconnue, cette ville n’est que décombres et n'existe plus.

Castles, West Azarbayjan

Château de Bakhshi à Orumieh

Ce château est sur une montagne de forme conique déformée par le temps près de la côte du lac Orumieh surplombant une verte vallée. A l'est de cette montagne, il y a une inscription élamite. Dans les fouilles faites dans ce château, on a découvert des poteries en terre cuite, en cuivre et en métal. On a également découvert des pots énormes utilisés à l'époque pour enterrer les cadavres.

Château de Bardook à Orumieh

Ce château est à 6 km du village de Bardook dans les environs de Somay-e-Baradoost et dispose d'un rempart de défense en trois sections. Au sommet de la montagne, la relique d'une tour de guet est à voir.

Bastam Castle, Qarah Ziyaedin

Ce fort date du 7ème  siècle avant JC situé dans le village de Qarah Ziyaedin. Il  a été construit en trois endroits sur une durée de 50 ans. Construit avec des murs de pierre, au sommet d'un rocher, il surplombe les environs. Le fort  a trois  étages.

Château Boloor Abad à Qarah Ziyaedin

Ce château est aux portes du village de Qareh Ziyaedin et il est de forme triangulaire avec un rempart rectangulaire intérieur dont la largeur du rempart principal est de 3 m. Devant le mur principal, un autre a été construit avec une largeur d'un mètre. Des murs verticaux ont été construits entre les deux premiers de manière à le renforcer.

Château Dom Dom à Orumieh

Ce château a été construit en l'an  1018 sur la montagne de Dom-Dom à 18 km  au sud-ouest d'Orumieh. Le château se dresse sur une hauteur et il est composé de 5 parties.

Château d’Esmail Aqa à Orumieh

Ce château a été construit dans la seconde moitié du 19ème siècle. Il est situé sur une montagne à 18 km à l'ouest d'Orumieh, en bordure de la rivière Nazloo Chay. Ce château est lié à l'ère Qajar. Les vestiges de ce fort consistent en une crypte de pierre de l'époque Orartoie, avec des gravures régulières, une entrée, des portiques, une porte avec un cadre pierreux et une chambre. Outre ces témoignages, il y a des remparts et des tombeaux appartenant à la période safavide.

Château de Sang-e-Kazem Khan à Orumieh

Sang en persan veut dire rocher, cette roche a été découpée pour former un sentier jusqu'au sommet, où se trouve un fort qui fait office de sentinelle avec une porte en marbre. Ce château est à deux étages et a été utilisé par la famille  de Kazem Khan. Il n’a qu’une porte qui s'ouvre sur une route pavée. Au 7ème siècle, Hollakoo Khan a rénové l’édifice et l’on croit que Hollakoo Khan est enterré dans la propriété  alors connu comme Goor Qaleh.

Château de Siyah à Maku        

Ce château se trouve à 36 km à l'est de Maku. Il est construit en roche volcanique qui ont été fondus et refroidis sur  un terrain plat. Les murs à tourelles du château lui apportent une beauté supplémentaire. Il a été  un palais de l'un des rois Orartoie  aux 7ème  et 8ème  siècles avant JC pour se défendre.

Château de Takht-e-Soleiman à Takab

Takht-e Soleymân (en persan : le trône de Salomon) est le lieu le plus sacré du zoroastrisme et de l'empire sassanide près de Takab. Le 3 juillet 2003, vingt-quatre sites ont été inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO ont celui-ci. Ce site du patrimoine mondial est situé en Iran, près de la ville de Takab, dans la province de l'Azerbaïdjan occidental.

Le site fortifié est situé dans une vallée s'étendant au milieu d'une mosaïque de champs cultivés à 400 km à l'ouest de Téhéran. Le site se compose des restes d'un sanctuaire zoroastrien partiellement reconstruit durant la période ilkhanide ainsi qu'un temple de l'époque sassanide qui était dédié à la déesse perse Anahita (persan moderne : Nahid). Comme beaucoup d'autres sites en Iran, tels que Firouz Abad, les chercheurs pensent que les plans du temple du feu, du palais et de l'organisation générale du site auraient fortement influencé l'architecture islamique.

 La légende raconte que le roi Salomon avait l'habitude d'emprisonner des monstres à 100 m de profondeur dans le cratère voisin de Zendan-e Soleyman (la prison de Salomon). Un autre cratère à l'intérieur des fortifications lui-même est rempli d'eau de source; on dit aussi que Salomon aurait fait creuser un bassin qui existe toujours aujourd'hui. Un manuscrit arménien du IVe siècle à propos de Jésus et Zoroastre ainsi que plusieurs historiens de la période islamique mentionnent ce bassin. On attribue la fondation du temple du feu autour du bassin à cette légende.

Les fouilles archéologiques ont révélé des traces d'occupation durant la période achéménide au Ve siècle AV JC, ainsi que des occupations parthes dans la citadelle. Des pièces de monnaie appartenant au règne des rois sassanides ainsi qu'à l'empereur byzantin Théodose II (408) y ont aussi été découvertes D'après la légende, chaque souverain sassanide potentiel venait avant de monter sur le trône pour suivre le rite du feu.

 

D’autres châteaux de l’Azarbaïjan Occidental 

         château de Goevarchin à Salmas

         château de Bakhdak dans le village de Milan à Miandoab

         château de Ravaz à Maku

Lacs et Marécages de l’Azarbaïdjan Occidental

Marécages, Etangs de l’Ouest Azarbaïdjan  

Les étangs et les zones humides de cette province couvrent une superficie de plus de 700 km2. Certains d'entre eux sont de l’eau douce et d’autres d’eaux salées. Un large éventail d'oiseaux y vivent dans un milieu naturel protégé, En voici quelques noms :  les zones humides de Sheitan, Yaadgarloo,

         Joohud Abad,

         Jeyzar Gardeh Qeiya

         Hassanloo couvrant une superficie de 1 480 hectares autour de Naqadeh

         Aaq Gol

         Ishq Abad

         Gareh Bolaq

         Sari Soo s'étendent sur 5 966 hectares autour de Mkau

         étangs de Gareh Gol et de Yeseryel Abad couvrent une superficie de 460 hectares autour de Miandoab.

Les lacs Bukan, Mahabad et Yusof Kandi, les eaux stagnantes autour de la rivière Aras et du lac Orumieh ont chacun de beaux aspects et paysages et offrent des zones aux caractéristiques particulières pour les oiseaux et la faune. Des règlementations nouvelles pour la pêche et la chasse sont mises en place.

Orumieh Lake, West Azarbayjan

La province de West Azarbayjan possède le plus grand lac d'Iran sur son territoire, connu sous le nom de Lake Orumiehà 1267 m au dessus du niveau de la mer sur 135 kms de long et 15 à 50 de large. Profond 50 à 60 m, ses eaux sont extrêmement salées (deux fois la salinité des océans) par conséquent le lac ne gèle jamais.

Autrefois, les médecins locaux utilisaient l'eau (en raison de sa teneur en minéraux) et les boues côtières pour traiter les maladies de la peau et les troubles rhumatoïdes. La meilleure saison pour se baigner dans ces eaux est fin  juin à la troisième semaine d'août, quand le lac commence à être froid.

Le lac Orumieh compte de nombreuses îles, petites et grandes au nombre de 102. Les plus importantes d'entre elles  sont Kaboodan à Qoyoon Dagi, Ashk, Espeer et Arezoo.

Ile de Kaboodan