Call Us Today : +98-21-88718630 / +98-21-88720053

TRAVEL TO IRAN

FIND THE TOURS BY CITY


à suivre Hamadan…

 


                                     à suivre Hamadan…


Hamadan et ses alentours…

Le temple Anahita est situé à Kangavar entre Hamadan, ville moderne sur la route historique Hegmataneh Ctesiphon. Le domaine représente 6.4 hectares sur une arête rocheuse dominant la plaine Gngavr Anahita, l'ange et le gardien d'eau. Une abondance de beauté et la fertilité est une fierté des Iraniens.. Cela reste un temple magnifique et une des plus grandes constructions en pierre longue de 244 mètres rectangulaire taillée dans les roches volcaniques de silice dans la Province de Kermanshah. Il est construit selon les pratiques d'échafaudage.


Bisotun : les plus grandes inscriptions du monde, le texte connu tout premier de la Perse et de la dynastieAchéménide en 520 AV JC sont à trente kilomètres dans la province de Kermanshah sur les pentes de Mont Bisotun (Behistun). Plusieurs écritures sont reconnus sur les documents les plus célèbres et importants dans l'histoire du monde et le texte historique le plus important au moment de la période Achéménide décrivent la victoire de Darius Rois mages des spectacles (salons) de Gvmath et emprisonnement des rebelles.

Ces inscriptions de monuments nationaux sont enregistrés au patrimoine mondial d'UNESCO de l'Iran depuis 2006.


Le Mausolée d'Avicène est un complexe situé sur la Place d'Avicenna à Hamadan construit en 1939 consacré à l'esprit universel iranien Avicène, grand médecin, scientifique, philosophe, connu pour sa générosité et ses chirurgies dont la méthode actuelle est toujours utilisé. Le complexe inclut une bibliothèque, un petit musée et une tour fusiforme inspirée de l’époque Ziyarid-Kavus. Tous les gouvernements se succédant ont tous une admiration totale pour ce grand homme


Baba Taher : il s’agit d’un grand soufi et poète iranien du XIe siècle qui a vécu humblement. Il est né, mort et enterré à Hamadan. Ses poèmes mystiques inspirent l’amour et ses quatrains lyriques sont populaires pour leur impressionnante beauté et ont été chantés à l'origine en dialecte de Pahlavi, puis Lure, Kurde et Persan contemporain.